Pierre BOUDET

Course d'Orientation


Championnat de Ligue d'IDF moyenne distance 2013

 

Dimanche 16 juin 2013, après un gros stage CO du côté de Font Romeu, nous terminons la semaine par le championnat MD et un sprint en Ile de France à Nemours. Les 12 heures de voitures pour rentrer ont laissé des traces en ce dimanche matin, la majorité de l'équipe n'est pas en forme. Mais cette course me motive car suite à ma bonne semaine, je souhaite valider les bonnes sensations ressenties. Je m'échauffe tranquillement, il fait relativement chaud, le soleil tape fort. A 10h31 je prends mon départ pour la MD. Je suis tout de suite dans la carte, trop même, je ne vois pas un rocher sur la carte, je tombe lourdement sur le chemin, du sable plein la figure... Rien de grave, je relance immédiatement, pour trouver le poste 1. Celui-ci est un rentrant, j'assure un maximum mon itinéraire. Je le trouve nikel, place à la suite ! j'enchaîne vraiment bien les postes, c'est même grisant. Tout se passe bien jusqu'au poste 11, où en sortie de poste je fais un 180°C. La faute est inévitable, je laisse filer 2'30".

 

 

Je sais malgré moi que la gagne m'échappe à ce moment. Mais je termine à bloc en espérant limiter les secondes qui me sépareront de la gagne. Je fini en 33'30", Fabrice Vannier, alias "bibi" met 32'29". Je prend une belle 2ème place sur 159 coureurs. Le plus important c'est que je suis en phase avec mon orientation, mes vitesses de lecture et de progression sont bonnes, c'est une bien pour le championnat de France militaire à la fin du mois. Après une petite hésitation je prend le départ du sprint qui pouvait être couru dans la foulée. J'ai bien fait car je le gagne en 15'31" juste devant "bibi" sur 120 coureurs.

 

Place à la récupération maintenant car nous seront vite mardi 25 juin à Saintes (17) lieu du championnat de France militaire 2013.

 


20/06/2013
0 Poster un commentaire

Weekend nationale NO (56-29)

Voici quelques explications en images pour résumer un weekend galère en Bretagne...

 

Sur la MD, je suis non classé en raison d'un mauvais poinçon sur le poste 17 (n°144 au lieu du 142) et sur la LD du dimanche matin, j'oubli le poste 10 (deux charbonnières 119 et 120)...

 

Voici deux extraits de cartes montrant mes deux fautes qui me coûtent très chers avec un zéro pointé sur deux CO importantes. Les traces GPS parlent toutes seules...

 

Faute au poste 17 sur la MD

 

 

Faute sur la LD, oubli du poste 10

 

 

Vivement les prochaines CO !!

 




07/05/2013
0 Poster un commentaire

Chpt LD CO REIMS (51)

En ce 1er mai, fête du travail, le club de l'ASO SILLERY (51) organisait son championnat de ligue LD en forêt de SERMIERS. C'était l'occasion pour l'équipe de courir une CO en compétition après une grosse pause dans le calendrier. Belle opportunité en guise de préparation pour la nationale NO du weekend prochain. Pour me remettre en jambe, j'ai décidé de courir en H21A. Raison principale, à 2 jours de la nationale NO (56), il s'agit de ne pas trop se fatiguer.

 

La forêt particulièrement sale en raison de ronces au sol et de nombreuses coupes de bois, me conforte dans ma décision. Je prends donc le départ à 10H50, sur le circuit B pour 10 km et 20 postes. Petit écart au poste 1, rien de grave, je continue sur ma lancée. Sur le partiel 2-3 je retrouve Romain parti 4 minutes devant moi. Nos choix étant différents, je ne le reverrai pas de la course. Un peu plus loin je croise le chemin de Yoyo en approche de mon poste 6. Première petite faute pour moi d'environs 45 sec. Plutôt hésitant au poste 7 et 8 je ne suis serein... Je laisse filer 1 minute. Puis sur le partiel 8-9 je retrouve un bon rythme, notamment dû à la descente. Au poste 10, en voulant traverser le marais je comprend vite que j'ai fait le mauvais choix... Ronces, morceaux de troncs d'arbres, branchages et l'eau débordant des ruisseaux ont rendu la zone impraticable ! Je suis Obligé de remonter sur le flanc. Je perd de nouveau une bonne minute et 30 sec.

 

Jusqu'au poste 16 tout se passe relativement bien. Mais en approche, je prend le talus pour la butte qui est au bord du poste et me voilà en train de tourner dans la zone. Et une minute de plus dans le panier ! Mais l'apothéose se produit au poste 17, où cherchant ce dernier je tombe sur le poste 18. Recalage immédiat je rebrousse chemin pour trouver la 17... La remontée vers le poste 20 s'avère une vraie galère, je me "TANK" dans une zone de ronces digne d'une forêt   équatoriale !

 

Je boucle ce circuit en 1h09 avec 11,5km de distance réelle au GPS. Je totalise environs 6 minutes de faute... La moyenne kilométrique réelle est plutôt bonne, mais celle à vol d'eau beaucoup moins. Je gagne tout de même ce circuit un peu surpris...

 

Trace GPS

 


02/05/2013
0 Poster un commentaire

Championnat d'IDF des clubs sportifs de la Défense

 

Deux jours après mon weekend cauchemardesque dans l'Est, me voilà de nouveau en piste mais en Ile de France. Ce mercredi, en même temps que les sélections de l'armée de terre, la fédération des clubs de la défense organisait son championnat régional. Pour l'occasion, la carte de Larchant servait de terrain de jeux aux orienteurs.

 

Après un gros débriefing lundi sur mon weekend lorrain, les voyants n'étaient pas au vert en ce début de semaine. Entre fautes techniques (essentiellement d'azimuts et poste 1) et galère physique, une re-mobilisation générale s'imposait.

 

Cette course devrait me permettre de me réconcilier avec mon poste 1, qui depuis maintenant quelques courses, me pose de gros problèmes... 13h, je m'élance sur le circuit de 6km avec 26 postes. Je reste bien concentré pour mon poste 1, une boule au ventre me rappelle qu'il ne faut pas que je me rate... Je remonte dans le rentrant, et en contournant le rocher, j'aperçois le poste ! Un grand "ouf" de soulagement intérieur m'échappe. La course et belle est bien partie. Petite faute au poste 6, hésitation en approche de la 13, erreur sur la 16, et grosse faute à la 22 constitueront l'ensemble de mes fautes. Le tout représentant 2min 30 sec de perdues sur la course. Je termine en 35'31'' et 1er. Belle victoire qui me fait du bien. Mais attention, sur mes terres adoptives d'Ile de France, mon orientation se montre plutôt précise. Attention aux prochaines courses notamment en Bretagne les 4 et 5 mai prochain !

 

Trace GPS


10/04/2013
1 Poster un commentaire

Weekend nationale NE (57)

Deuxième grand rendez-vous de l'année en terme de CO, la nationale NE a été un véritable weekend cauchemardesque pour moi. Entre fautes techniques le samedi après-midi et panne de moteur le dimanche matin sur la longue distance, les traces GPS parlent d'elles mêmes...

Pour la MD, un premier poste complètement raté avec plus de 5 minutes de perdues, la course était "pliée" avant même de commencer. La suite est constituée de fautes en série, énervement et colère face à moi même. Je confonds bêtement les deux zones de végétation qui bordent le poste 1...

 

 Trace GPS MD  

 

Pour la LD, les choses commencent plutôt mal dès le poste 1, pas techniquement ce coup ci mais matériellement, car j'y perd mon bidon. Rien de grave mais vu le terrain un peu de ravitaillement n'aurait pas était de trop. Un bref éclair de bonnes sensations entre 40 minutes et 1h de course seront à noter, mais le pour le reste plusieurs petites erreurs me coûteront cher en terme de chrono, avec une grosse panne physique tout le long... Une charge peut être trop importante les dix derniers jours en sont surement la cause. A étudier pour la nationale NO début mai !

 

Trace GPS LD  


08/04/2013
0 Poster un commentaire

Championnat de Ligue d'IDF longue distance 2013

 

Après une première nationale en demi teinte le weekend dernier, place au championnat de ligue d'IDF longue distance. Pour cette année, c'est la carte du Mont Aïveu qui servira de support. Pour valider mes bonnes sensations sur la nationale en élite, je suis de nouveau inscrit dans cette catégorie.

 

L'idée est de faire une course fluide, avec beaucoup de rigueur chose qui m'a manqué lors de la MD de la nationale. Et bien c'était facile a dire car en montant sur le chemin après le départ, j'ai beaucoup de mal à lire la carte. Cela se traduit par une faute au poste 1. Je me recale à l'aide d'une souche en bord de chemin. J'y laisse une bonne minute... Je me relance pour le poste 2, j'assure mon itinéraire et je passe en lecture fine pour ne rien rater et rentrer dans la carte. Je déroule jusqu'au poste 4 où l'attaque par le sud était un mauvais choix. Je me plante dans la zone de micro relief, je laisse filer 1'30... Mais en sortant du poste le coureur qui partait 2min derrière moi me dépasse comme une fusée. je tente d'accrocher, chose vaine car dès la montée au poste 6 il a pris la poudre d'escampette. Grâce à lui je me reboost et je commence à adopter un bon rythme. Nouvelle erreur au poste 10, je visualise une souche sur mon azimut mais pas de chance le poste se trouve sur une autre à sa droite. Après une minute a vadrouiller et me recaler je trouve le poste. Ensuite sur l'itinéraire 12-13, je fais un mauvais choix en passant par le nord du trait rouge.

 

 

Nouvel écart au poste 15 ou je sors un peu à l'arrache de la zone de vert. Puis un nouveau mauvais choix pour le poste 17, je choisis de contourner le mouvement. Je perd du temps pour sortir du poste dans les fougères et je reperd du temps entre mon point d'attaque et le poste. A ce moment là je commence à être dans le dur, la fatigue se fait sentir. Les montées successives aux postes 19 et 23 seront difficiles, je suis obliger de marcher pour récupérer. Mais une fois sur le plateau, en visualisant la fin du parcours, je repars sur les chapeaux de roues pour finir sur une bonne dynamique. Chose qui se vérifie par les inter temps, je perd seulement 20 sec sur tous les meilleurs temps confondus de tous les coureurs entre la 24 et l'arrivée.

 

 

Je termine en 1h23'22 à 8'26'' de la gagne me classant 3ème place sur 18 coureurs.

 

trace GPS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


24/03/2013
0 Poster un commentaire

Weekend nationale SO (19)

Après de longs mois d'absence sur la toile, me voici de retour. L'actualité du moment est un peu difficile avec la remise en question des équipes sportives à la Garde Républicaine. De plus, avec  l'annulation début mars du championnat de France gendarmerie, le moral n'est pas au beau fixe en ce moment. Il s'agit maintenant pour moi de reprogrammer ma saison de CO avec comme objectif final le championnat de France militaire, fin juin.

 

Le weekend dernier était la grande rentrée CO avec le premier weekend du groupe national. Rendez-vous fixé entre Limousin et Corrèze pour une middle et une longue distance. Après un bon hiver et de bonnes sensations lors de la régionale 1 dans les Yvelines (victoire sur le circuit A), je commence la saison en catégorie elite.

 

Lors de la MD du samedi, je rate complètement mon départ avec plus de 3min de faute au poste 1. Erreur de débutant certains diront. Pensant être au 1/7500, je m'arrête beaucoup trop tôt en approche du poste, et par manque de concentration je tourne dans la zone avant de me recaler au sommet à l'ouest du poste. Un gros manque de rigueur me poursuivra tout au long de la course, pas d'azimuts en sortie de poste (poste 7), je me laisse attiré par d'autres coureurs, bref une CO qui fait office de leçon !

Puis au poste 9, Franck Louvet me rattrape, parti 4 minutes derrière moi. je profite de son inspiration pour me relancer. Mais le manque de rigueur me poursuivra tout au long du circuit comme en témoigne ma trace GPS...

 

Trace GPS MD

 

Longue distance :

 

Après un rapide débriefing sur cette middle "catastrophique" je pars sur la longue avec comme objectif d'être le plus rigoureux possible. Hormis le petit incident du départ (plus de carte dans le bac plastique) je m'élance avec la ferme intention de me faire plaisir et d'orienter le plus propre possible. Tout se passe plutôt bien jusqu'au poste 7 (et oui encore celui la...), où je choisi de passer par le poste 8 qui doit me servir de point d'attaque. Bonne idée au départ qui se terminera par une faute monstrueuse (7min env...) qui ruinera ma course. Mais chose positive, j'ai pu terminé sur les chapeaux de roue la course. Chose qui ne m'était jamais arrivé en format elite. J'étais plutôt habitué a subir la course passé 1h20. Il me manque un peu de volume pour rester au seuil plus longtemps et rester de un bon rythme.

 

Trace GPS LD

 


23/03/2013
1 Poster un commentaire

Middle du championnat LIFCO et bilan de la saison

 

Après de longs mois sans articles sur mes CO, voici ma trace GPS de ce weekend. Une bonne course en 32'32'' à 5'' de Bibi, alias Fabrice Vannier... Peu d'erreurs, mais des écarts, plusieurs mauvaises sorties de postes sont tout de même à déplorer ! Ensuite c'est ma vitesse de déplacement en forêt qui a fait le reste.

 

Trace GPS

 

Du coup, la saison de CO s'achevant, je peux dresser un rapide bilan. Depuis fin mars avec un magnifique triplé au championnat de France gendarmerie, et vendredi dernier, avec une médaille d'or en relais, au championnat de France militaire  je réalise sans aucun doute ma plus belle saison !

 

Podium équipe CFM CO 

 

A partir de début juin je vais me consacrer sérieusement au trail et au VTT, pour préparer le trail Bourbon d'octobre prochain. Je ferais quelques petites CO pour maintenir mon bagage technique, le contact avec la carte et les automatismes.

 

 


14/05/2012
2 Poster un commentaire

Championnat de France Gendarmerie de CO 2012

 

Après deux ans passés du côté de Chaumont, cette année c'est l 'école de Rochefort qui accueille l'épreuve. Qui dit Rochefort dit les belles forêts verdoyantes de l'île d'Oléron... Chacun se souvient du national gendarmerie en 2005 où déjà la végétation avait joué des tours à beaucoup d'orienteurs. Mais avant d'en découdre dans la forêt de Boyardville place au sprint, nouvelle épreuve cette année, remplaçant l'entraînement du mardi après-midi.

 

Tout commence le mardi 27 mars, il est 5h30 à Dugny. Je boucle mon sac, bien lourd pour 3 jours de CO... Je rejoints Frédéric Parzych et Serge Lagarde au poste de police de la caserne. Il est 6h nous prenons la route pour la gare Montparnasse. 7H17, l'ensemble de l'équipe est dans le TGV, direction Rochefort. L'ambiance est bonne enfant, avec le stage de Dax, Didier est confiant pour ses poulains. Une fois arrivé sur place, les formalités administratives accomplies les discussions vont bon train entre les concurrents. Je retrouve Didier Buzon mon coach qui est aux manettes de l'organisation avec toute son équipe.

 

 

Le programme des 3 jours est le suivant : Mardi après-midi, le sprint ouvre le bal dans l'école. Mercredi matin, le relais entre en scène sous forme d'une middle commune à tous les compétiteurs. Elle servira ensuite pour le classement du combiné avec la longue distance du jeudi matin. J'aborde ce championnat plutôt confiant du fait que les terrains de Charente-maritime me sont familiers. Mais rien n'est acquis car avec le CT1 sport et la fracture de la dernière phalange d'un orteil mes dernières semaines n'ont pas étaient très productives en terme d'entrainement et de CO...

 

Mardi 26 mars, le sprint :

 

Bref, mardi 16h, on est placé en zone de quarantaine dans un grand hangar de l'école. A ce moment je découvre mon heure de départ, 16h29, comme Sébastien Bousser grand champion et maintenant vétéran depuis cette année. J'ai 25 minutes pour m'échauffer. Au vu des inscrits et de ma forme du moment je me dit que tout est possible, le podium et même la victoire... Le circuit fait 3km complétement plat avec 22 postes. 16H29 je check le boitier start, et je m'élance à fond vers le poste 1. Il s'agit de ne rien lâcher car en sprint les secondes sont précieuses. Je commets un premier écart au poste 6 en me dirigeant vers le poste des vétérans, un angle de ruine. Mais vu que mon poste est un rentrant, je laisse la ruine sur ma droite pour aller au poste. J'enchaîne les postes à fond, en sortant du poste 10, ma poitrine me brûle je me dit que jamais je pourrais finir la course... En sortant du poste 12, je lis sur la définition du poste 13 angle intérieur du grillage. Je décide de le contourner par la droite. Grosse erreur !! L'entrée du terrain du tennis et à gauche ! Je laisse filer 25 secondes dans la manœuvre. A partir de là, je relance ma course comme un furieux, l'arrivée est toute proche. En sortant de la boucle du papillon je fonce vers les deux derniers postes. Je mémorise 225 angle intérieur du mur. Je pointe le premier poste que je vois devant moi, la sueur dans les yeux je lis 228 en repartant. Demi-tour ce n'est pas mon poste ! Je pointe la 225 de l'autre côté et je donne tout pour passer la ligne. Je mets 14'03''. 

 

Les derniers départs étant à 17h15 l'attente va être longue. Fred et Yoann deux concurrents affutés pour ce sprint partent peut après 17h. Je guette avec impatience leurs arrivées et leurs temps probables sur ma montre. Vers 17h20, on les retrouvent sur l'aire d'arrivée, épuisés tout comme moi il y a maintenant trois quart d'heure. Ils terminent en 14'29'' et 15'33''. Je remporte donc ce premier sprint et le titre sur cette épreuve. Mais la joie ne m'envahit pas car l'objectif est le relais ainsi qu'une bonne place sur la longue.

 

 

Mercredi 28 mars, le relais :

 

Levé 6h, j'enfile mon survêtement de la garde pour aller prendre le petit déjeuner au mess. Le moral est là, j'ai envie de manger du poste. Je lance une expression emprunté à un légionnaire du CT1, « aujourd'hui c'est boule de feu ! ». Une fois monté dans le bus je termine ma nuit et je me concentre sur le ''job'' afin de porter l'équipe vers le titre de champion de France. Mais cela ne sera pas évident car l'équipe du commandement des écoles propose une bonne équipe composée de Jean-Philippe L'héritier, Didier Hassmann et Sébastien Bousser. La région de Paris sera aussi bien placée avec Fabrice Vannier, Miguel Tirbois et Ludovic Witasse. Sans oublier les Bretons, et les autres équipes de la Garde... En arrivant sur le site de course je repère aussitôt le dernier poste, le poste spectacle, le passage de relais et l'arrivée finale. Car le chrono compte pour l'équipe mais aussi pour le classement individuel du lendemain. 9H00, Willy ouvre la marche en tant que premier relayeur suivi par moi et Fred terminera le ''job''. Une fois le départ en masse donné, j'attaque mon échauffement pour être à température quand Willy me passera le relais. Les premiers concurrents arrivent au poste spectacle, c'est Jean-Phi qui mène le groupe suivi de Miguel, Ludovic Pilloud des Bretons et Nicolas Feugeas des écoles... Avec Fred une petite inquiétude émerge en nous. Elle sera très vite dissipée car on voit Willy et Yoann débouler dans le couloir du poste spectacle.

 

 

Certes ils possèdent 5 minutes de retard mais rien est perdu. Dans la dernière petite boucle Willy double Nicolas et me donne le relais en 4ème position. Je ne me pose pas de question, je pars à bloc pour rattraper le relayeur Breton et Didier Hassmann partis 2 et 5 minutes devant moi. Car Fabrice Vannier parti lui plus de 3 minutes devant moi sera très difficile à reprendre. Au poste n°2 je retrouve Bernard Le Boedec puis au poste 3 Didier Hassmann. Je commets quelques écarts laissant filer quelques dizaines de secondes mais rien de bien méchant. En passant au poste spectacle je suis maintenant 2ème, Fabrice caracole toujours en tête. Dans le papillon final je commence par la grande boucle. Au poste 16 j'aperçois Fabrice dans mes rétroviseurs. Il a commencé par la petite boucle, à moi de gérer et de finir cette boucle avec lui. Mais chose complètement raté car je passe trop à droite du poste 18 sans le voir. Je me retourne à ce moment là et je voit Fabrice sortir de la zone fonçant vers l'arrivée. Demi-tour je remets les gaz et je termine en 36' le circuit en donnant le relais en 2ème position à Fred. Valeur sûre de l'équipe, Fred réalise une grosse course en 36'18''. Il a doublé sur la première partie Ludovic dernier relayeur de l'équipe de Paris. Le titre de champion de France par équipe nous tend les bras, chose qui n'était plus arrivée depuis de nombreuses années ! Deuxième épisode sur trois pour moi rempli, il n'y a plus qu'un podium demain sur le combiné (Middle + LD) pour terminer en beauté ces championnats.


 

Jeudi 29 Mars, la longue :

 

Suite au classement scratch en homme sénior de la Middle du relais, nous sommes trois prétendants en 50'' au titre de champion de de France. Maigre avantage pour moi, de 18'' sur Fred et 50'' sur Fabrice, deux adversaires au palmarès énorme et monstres de la CO en France tant en équipe qu'en individuel. Mais comme hier je ne compte pas laisser ma chance passer, une nouvelle fois cela sera « boule de feu! » Mon départ prévu à 10h16 sera repoussé comme l'ensemble des compétiteurs pour des raisons d'organisation de 10 minutes. L'aire d'arrivée est maintenant déserte, il est 10h je viens déposer ma veste et boire un dernier coup avant de partir au départ. Une fois dans le box de départ, la carte en main, je visualise l'ensemble du parcours et notamment les multiples boucles de la fin du parcours dans une zone technique et surtout verdoyante ! Je pars sur un bon rythme, les poste 1 et 2 ne me posent pas de problèmes. En revanche malgré une bonne attaque du poste 3 je passe à gauche dans une végétation dense et je tombe sur maligne d'arrêt au sud. Une fois de plus demi-tour, je me recale et je trouve enfin le poste. Mais une bonne minute et trente secondes se sont écoulées. A ce moment de la course je me dit : « Les autres aussi font des erreurs, à toi de ne plus en faire maintenant! » Les postes s'enchaînent, je fais quelques mauvais choix d'itinéraires mais tant pis. A ma grande surprise en attaquant le poste 11 j'aperçois Fred parti 4 minutes devant moi au poste ! Une grosse euphorie m'envahit, il me reste plus que Fabrice à rattraper et le titre sera à moi ! Mais restons concentré car la course est encore longue.

 

 

Nous ferons course ensemble jusqu'à l'entrée des deux boucles finales. Au passage du poste spectacle Perrine m'annonce que je suis dans les mêmes temps de Fabrice, il ne faut rien lâcher ! Mais je suis complètement « oxy », mon orientation est légèrement floue lorsque je quitte Fred qui part sur la grande boucle et moi la petite. En traversant un chemin, je m'arrête, je me recale et j'en profite pour replier ma carte et surtout souffler quelques secondes avant de ré-attaquer... La petite boucle est une formalité, et je termine la grande avec Fred qui a galéré sur un poste. A ce moment j'entends la sono qui annonce l'arrivée de Fabrice, il me reste deux postes pour terminer et espérer rester dans les mêmes chronos. En entrant dans le couloir d'arrivée Didier m'annonce que Fabrice est arrivé il y a environs 4 minutes, je termine à fond en m'écroulant sur la ligne. Je ne peux plus parler, j'ai tout donné... Une fois ma puce vidée et mon temps validé en 1h03'51'', je savoure ma victoire en marchant vers les tentes du vestiaire. Fabrice décroche la deuxième place juste devant Fred.

 

 

Au final, je remporte trois titres dont un en équipe avec Willy et Fred qui resteront gravés dans ma mémoire pour fort longtemps. Car depuis 2005 mes premiers championnats, je rêvais d'un éventuel podium dans ma carrière chose accomplie à ce jour. Maintenant les championnats militiaires seront mes prochains gros objectifs de la saison en mai prochain.

 



09/04/2012
0 Poster un commentaire

Stage CO de la Garde Républicaine à DAX (40)

 

Lundi matin 5h20... Enfin, c'est le premier mot qui me vient à l'esprit pour qualifier mes sensations lorsque je monte dans le véhicule avec Fred. En effet, en stage depuis le 5 septembre 2011 au CNSD pour passer le CT1 de moniteur de sport, j'attendais avec impatience mon retour en équipe... Mais ce n'est pas le retour que j'espèrais. Car il y a maintenant 15 jours je me suis fracturé la dernière phalange d'un orteil lors du weekend weesoo en Bretagne. Bilan très simple après 5 jours en béquilles pour terminer le CT1, je suis en convalesence pour le stage.

 

Au programme pour moi de la pose de balises et du VTT pour faire du volume. En arrivant sur les cartes de type landais aux alentours de Lit et Mixe, le taux de frustration n'est pas a son maximum mais il l'atteindra le vendredi matin...

 

Dès lors je ne pourrais pas mettre en ligne de traces GPS a mon gand regret. Voici une batterie de quelques photos prisent au cours de la semaine où le beau temps était de la partie toute la semaine malgré un brouillard parfois percistant le matin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


17/03/2012
3 Poster un commentaire



Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion