Pierre BOUDET

Trails


Les Reconnaissances !

Après plus d'une semaine passé sur cette merveilleuse île, les reconnaissances se sont terminées en fin de semaine dernière.

 

 photo blog 2.jpg

 

Les traces GPS via Garmin connect des 10  derniers jours :

 

http://connect.garmin.com/activity/381994332

 

http://connect.garmin.com/activity/382403951

 

http://connect.garmin.com/activity/382995173

 

http://connect.garmin.com/activity/384165777

 

http://connect.garmin.com/activity/384165705

 

http://connect.garmin.com/activity/385059163

 

http://connect.garmin.com/activity/385499152

 

Des belles sorties au programme, 154km en 26 heures et 8500m D+ en guise de préparation et d'acclimatation. Place à la récup avant le grand départ jeudi 17 au soir !

 

photo blog 1.jpg

 

 

 


07/10/2013
0 Poster un commentaire

24 Septembre : Arrivée du carnet de route !

Petite surprise ce matin au courrier, le carnet de route de la diagonale est arrivé !

 

Les cartes de reconnaissantes étant imprimées, nous allons avoir de quoi nous occuper avec Adrien dans l'avion mercredi soir.

 

Les reconnaissances débuteront le weekend prochain suivant mon rétablissement. En effet, une vilaine crève me colle à la peau depuis vendredi dernier.

 

carnet de route.jpg


24/09/2013
0 Poster un commentaire

Les gendarmes et voleurs de temps (87)

En ce dimanche de Pentecôte, il est 4h, le reveille sonne en Charente-Maritime. Après avoir trier quelques belles pierres pendant 3 jours sous un beau soleil, la pluie frappe les volets accompagnée d'un vent violent. Il a plu toute la nuit, et ça depuis samedi en milieu d'après-midi. La température extérieure n'exède pas les 10°C, la journée se profile comme un véritable enfer !

 

Après un bon petit déjeuné, il est 5h10, nous prenons la route pour Ambazac. C'est dans cette petite ville au nord-est de Limoges que s'organise la grande fête du trail en Limousin, avec le trail des gendarmes et voleurs de temps. Distance annoncée 32km avec 927m+.

 

Nous arrivons sur les coups de 7h50, je suis déjà habillé. Je fonce récupérer mon dossard. La pluie n'a pas cessée de tomber, le terrain sera très boueux, glissant, inondé par endroit le tout sous la pluie et par un froid de canard !

 

Une fois prêt je me dirige vers la ligne de départ. J'étudie la zone, c'est un grand champs d'herbe, en pente et très boueux. La ligne de départ fait de 200m de long, il s'agit de bien se placer. Je choisi le côté gauche plus en herbe, avec un peu plus de pente mais plus courant. L'objectif est de sortir au bout du champ dans les 100 premiers pour éviter de bouchonner dans l'étranglement.

 

8h30 sous la pluie, le comité d'organisation donne le départ. Je réussi à sortir du champ dans les 50 premiers, excellent choix ! Mais très vite je comprend que les 32km vont être très long... Me voilà a peine sorti du harras que je suis déjà trempé, les pieds pleins de boue... Je ne cède pas à la folie lorsque quelques coureurs me dépassent sur les 5 premiers kilomêtres. Ma moyenne est de 4'10 au kilomêtre, rien ne sert de se cramer en ce début de parcours. En repassant sur la ligne l'animateur annonce Nicolas Jalabert passant en même temps que moi. Depuis le début du parcours chacun se sert de l'autre comme lièvre.

 

Au 10ème kilomètre, je passe en 45min, le rythme est plutôt bon, mon objectif de 2h30 est réalisable. Au bout d'une heure, je prend un gel énergétique avec un peu d'eau pour anticiper la deuxième difficulté du parcours. Celle-ci passe bien. Les conditions n'ont pas changée, le froid me transit les bras, je suis trempé. Au 20ème kilomètre je passe en 1h33. J'ai un peu perdu de temps sur mon objectif, mais le terrain complètement détrempé commence à faire son effet. J'en profite donc pour prendre un deuxième gel, l'énergie commence à manquer. Au 22ème kilomètre la première féminine me dépasse. Pensant être sur un faut rythme, je prend sa roue. Au bout de 5min, elle me fausse compagnie... Un peu dans le dur au 28ème kilomètre je prend un 3ème gel en marchant dans la côte. Nicolas J. revient sur moi après l'avoir distancé quelques temps auparavant. La discussion reprend, on avait le même objectif. Mais le GPS annonce 29 km, cela fait 2h23 que l'on est parti et réduit à néant nos espoirs de faire 2h30. Au passage du 31ème kilomètre, les spectateurs venus en masse dans la dernière difficulté de la côte de la chapelle, ponctuée de nombreuses marches, nous poussent vers l'arrivée. C'est dans un temps de 2h36min, que nous franchissons l'arrivée aux 34 et 35ème places.

 

 

Arrivée avec Nicolas Jalabert

Je suis congelé, la pluie tombe toujours, je n'ai qu'une envie c'est de rentrer au camion me changer. Sans perdre de temps, nous reprenons la route pour rentrer. Vers 13h30, la faim faisant son apparition et Papa un peu fatigué de toute cette route, nous nous arrêtons manger. Les jambes sont un peu raides, mais le pire a été évité comme une éventuelle chute, ou même des ampoules... Le prochain objectif de trail n'est pas encore fixé, mais cela sera probablement en juillet, le planning de CO en juin très chargé laisse aucune date possible.


19/05/2013
2 Poster un commentaire

Trail du Champs du Loup (85)

 

Pour mon premier trail de l'année, rendez-vous pris ce weekend en Vendée du côté de Chantonnay. Au programme un 19km avec 500m+. Après une semaine sous le signe de la pluie dans l'ouest, le soleil et des températures plutôt agréables se sont invités en ce dimanche. Papa et Patricia ont décidé de m'accompagner pour m'encourager et profiter de l'accueil chaleureux des vendéens. Il est 9h, les formalités d'inscription accomplies j'enfile ma tenue de course. Chaussettes kalenji run 800, cuissard Skins A400 et maillot de CO de la Garde et wave harrier 3 feront l'affaire. 9h15 le départ est donné. Très rapidement un coureur du club de la Roche sur Yon s'échappe. Plus tard j'apprendrais qu'il s'agissait de Julien Cougnaud, vice champion de sky running 2011 sur la distance du marathon.

 

 

Un petit groupe de 5 coureurs se forme derrière lui. Les sentiers rendus très boueux par la pluie de la semaine rendent la progression difficile. Le parcours tracé dans des petits singles de VTT étire le peloton. Pour avancer à ma vitesse, je prends la tête du petit groupe. Au bout de 4km, nous rattrapons les derniers du trail de 31km partis 15 minutes avant nous. A partir de là, les dépassements s'enchaîneront jusqu'à la bifurcation au 16ème kilomètre.

 

 

Après 20 minutes de course en me retournant je réalise que je me suis échappé du petit groupe. Le fait de doubler sans cesse les traileurs du 31km en est la raison principale. Le parcours formé de plusieurs boucle je retrouve régulièrement Papa et Patricia me donnant des renseignements sur les temps d'avance et de retard. Au 9ème kilomètre j'ai 2'30 de retard sur le premier. Hors mis une défaillance de celui-ci, il me sera impossible de le rattraper. Dès lors je me concentre sur ma course dans l'idée de garder ma 2ème place. Chose que je vais réussir à faire malgré un petit passage à vide au 18ème kilomètre. En effet, en voyant ma progression et les kilomètres au GPS, il est clair qu'il y a plus de 19km... Je termine deuxième sur 250 coureurs classés en ayant géré ma vitesse et mon avance sur les autres.

 

 

Le premier quant à lui réalise le temps canon d'1h28 pour les 21km réels du circuit. Pour ma part je franchi la ligne 8 longues minutes derrière lui en 1h36.

 

 

Plutôt content de ma course, je réalise un bon chrono. Ce trail m'aura permis de faire le point sur ma forme physique du moment afin de préparer au mieux la nationale de CO du mois de mai ainsi que le trail des gendarmes et voleurs de temps du 19 mai.

 


15/04/2013
1 Poster un commentaire

Grand Raid réunion 2013 > Le précieux sésame...

Voilà c'est fait ! Je suis inscrit sur la Diagonale pour 2013 ! Dans cette fabuleuse aventure, je ne serais pas seul, Adrien prendra également le départ.

 


10/04/2013
0 Poster un commentaire

Octobre 2012, Trail Bourbon île de la Réunion

 

Me voilà de retour sur l'île de la Réunion depuis le 1er Octobre. L'objectif de ce nouveau séjour est de participer au trail Bourbon, ex semi raid. Au programme 93 km et un peu plus de 5000m de dénivelé positif !

 

Site de la diagonale des fous pour toutes les infos et le suivi de la course en temps réel :

 

http://www.grandraid-reunion.com/

 

 

L'objectif de la première semaine et de faire du volume avec des sorties de courte durée, pour s'acclimater et faire un peu de dénivelé, chose difficile à faire en métropole. Du côté de Saint Paul et plus précisément au moulin à eau, je profite du tracé de la boucle de bassin vital (BBV) pour me mettre en jambes. 

 

 

Mardi 2 octobre :

 

La mise en route est un peu difficile, il est 10h, le soleil tape malgré les quelques nuages accrochés à la montagne. La première partie de la BBV est très raide, je souffre un peu, chose normale... Rapidement je prend un bon rythme de marche / course, la montée plus douce sur la seconde partie, me permet de récupérer un peu. Une fois au point haut de la boucle, je m'engage dans la descente à travers les champs de canne. Petite bifurcation à gauche en arrivant sur la partie commune de la montée pour rattraper le chemin "VTT". Une fois sur celui-ci, on distingue en bas le moulin à eau, terminus de la sortie.

 

Bilan de la sortie : 19km, 900m+ en 2h30

 

Lien GPS sur Garminconnect :

 

http://connect.garmin.com/activity/229227595

 

 

 

Mercredi 3 octobre :

 

Pour la deuxième sortie, petit changement d'itinéraire. Pour l'occasion Séb, un ami, se joint à moi pour parcourir ce petit bout de montagne. On part donc plein sud, direction "chemin pavé" qui nous emmènera à Bélmène. Je supporte dèjà mieux la chaleur, on trottine dans la première partie. Une fois arrivée sur le haut, nous empruntons la route qui nous ramène sur le "chemin VTT". On réalise une bonne descente, les cuisses commencent à s'y faire... Une fois en bas, on attaque la boucle de bassin vital par l'autre côté. Mais nous n'irons pas jusqu'en haut, L'objectif et de faire 2h. L'itinéraire intermédiaire sera type top, on arrive aux abords du moulin à eau en 2h08.

 

Bilan de la sortie : 15km, 710m+ en 2h08

 

Lien GPS sur Garminconnect :

 

http://connect.garmin.com/activity/229538735

 

 

Depuis mercredi les sorties s'enchaînent bien, voici les liens ainsi que quelques photos :

 

Jeudi 4 octobre : http://connect.garmin.com/activity/229851368

 

Vendredi 5 octobre : http://connect.garmin.com/activity/230355362

 

Samedi 6 octobre : REPOS...

 

Dimanche 7 octobre : http://connect.garmin.com/activity/230744998

 

Lundi 8 octobre : http://connect.garmin.com/activity/231331149

 

 

Mardi 9 octobre : http://connect.garmin.com/activity/231697242

 

 

Mercredi 10 octobre : http://connect.garmin.com/activity/232294242

 

 

Jeudi 11 octobre : http://connect.garmin.com/activity/232294190

 

 

 

Piton dAnchaing vu du bras de chien 

 

 

Piton de la Fournaise vu du piton des neiges

 

 

Ilet au Orangers, rempart du Maïdo

 

 

 

Aurère

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


03/10/2012
0 Poster un commentaire

Ascension du piton des Neiges "deuxième"

 

Pour ma deuxième tentative, j'ai fait le choix de gravir le piton des Neiges en partant du cirque de Salazie, via le Cap Anglais, au départ d'Hellbourg. La météo et l'alerte de niveau orange de forte pluie, ont mis en péril mon projet. Une fois celle-ci levée le jeudi 20 avril au matin, on décide avec Ulrich de monter à Hellbourg dès le jeudi soir.

 

Le piton des Neiges depuis Hellbourg

 

Le profil de cette sortie trail / rando est assez simple, il y a 2100m de dénivelé positif et 11,5km, l'itinéraire emprunte le Cap Anglais pour atteindre le sommet. A peine partis, la pluie a fait son apparition sur la route du littoral, et ça jusqu'à Hellbourg... C'est donc sous une pluie battante, réveil réglé sur 4h, que nous nous endormons dans le camion. A 4h, le réveil sonne, mais une autre mélodie s'y ajoute, c'est la pluie qui tombe à "gros grain"! N'étant pas kamikaze, on reprogramme le réveil sur 5h30. Mais ce n'est que vers 7h que la pluie cessa de tomber.

 

Vue du piton des neiges depuis l'oratoire Sainte Thérèse

C'est donc avec 3h de retard sur notre planning que nous entamons la longue montée du cap anglais. Au programme, 5,3km et 1150m+, dans un sentier réputé difficile. Il nous faudra 1h55 pour en venir à bout. La deuxième partie jusqu'au au gite de la caverne Dufour est casse pattes. En un peu moins d'une heure nous parcourons les 2,3km et 320m+, soit une "tour Eiffel"!

 

Sentier qui mène au gite de la caverne Dufour

En arrivant au gîte, nous profitons du point de vue pour manger un morceau et remplir les bidons. Mais le plus dur reste à venir. C'est gravir les 580m+ étalés sur 3,4km pour atteindre le sommet. Après de long relais entre nous pour garder un bon rythme, nous arrivons au sommet en 1h, plutôt satisfait de notre fin ascension. Il nous aura donc fallu 4h pour rejoindre le toit de la Réunion, le piton des Neiges. Une petite pause s'impose, nous dévorons le pain d'épice, les "lions, cakes,.." et bananes emportés dans le camelback.

 

Sentier entre le gite et le piton

 

Malheureusement le temps est chargé de nuages notamment dans les cirques, ce qui obstrue la vue. La raison est simple, une arrivée tardive au sommet vers 11h. En effet, pour espérer avoir la vue dégagée sur les 3 cirques, les plaines et le piton de la Fournaise, il faut être là haut beaucoup plus tôt.

 

Arrivée au piton des Neiges

 

Rien de grave, cela sera l'occasion d'une future rando, sans doute en groupe pour partager ce magnifique panorama. Après une photo pour immortaliser ce moment, place à la descente. Elle s'annonce longue est compliquée, entre les rochers au début et les racines glissantes dans le Cap Anglais, la chute nous guette a chaque instant...

 

Attention : sentier ultra glissant !!

 

Cirque de Salazie depuis le Cap Anglais

 

Nous dévalons les 2100m négatif en un peu moins de 2h30. C'est donc en 6h30 que nous terminons cette sortie, bien heureux d'avoir accroché à nos randonnées le piton des neiges, par le Cap Anglais.

 

 

 Le Cap Anglais via "Terre Plate" au départ du stade d'Hellbourg

 


02/05/2012
0 Poster un commentaire

Ascension du piton des neiges

 

Après avoir regardé la topographie et l'itinéraire à emprunter pour gravir le piton, je me lance dans son ascension ce vendredi 13 avril. Jour de chance ou pas, même si dans un tel défi la chance n'y est pour rien. C'est donc à 3h30 du matin vendredi que le réveil sonne pour un départ à 4h de Saint Paul. L'objectif est d'être à Cilaos vers 6h du matin. La route est longue pour rejoindre le cirque et les 400 virages ne facilitent pas les choses.

 

 

 Cilaos depuis le sommet du Bloc

 

L'ascension se découpe en trois étapes. La première partie commence par le coteau du Kerveguen, ''mur'' de 750m+ en 2,5km ponctué d'échelles et de marches. Le sentier n'est pas évident du fait que peu de randonneurs l'empruntent de part sa difficulté. Puis il s'agira de longer le coteau sur la crête pour atteindre le gite de la caverne Dufour à 2489m d'altitude. Pour terminer la fin se compose d'une longue montée dans la végétation et dans un dédale de roches à l'approche du sommet à 3070m d'altitude. Rien de bien évident, une tel ascension se prépare et se mérite.

 

Coteau du Kerveguen

 

5h45, je gare le camion sur le petit parking, désert... Il fait encore nuit, le vent souffle fort en emportant la brume et les nuages accrochés au coteau. Je respire un grand coup, je verrouille les attaches de mon camelback, la frontale sur ''POWER'' et c'est parti ! Le panneau à l'entrée du sentier indique : '' coteau du Kerveguen 3H''. Les premières minutes sont plutôt positives, je grimpe avec un bon entrain les premiers mètres. Au bout d'une petite heure, le vent se renforce et indique que j'approche de la crête. Première partie bouclée en 1h, je suis dans mes temps estimés.

 

Sentier du coteau, si on peut appeler ça un sentier...

 

Après quelques mètres, le chemin de crête se transforme en ruisseau , la galère commence. En effet après ma belle montée du Kerveguen l'intérieur de mes genoux m'envoient des signes de fatigue. Plus les mètres défilent plus la douleur m'empêche de progresser normalement. Je m'arrête une première fois, assis sur un rocher je contemple le sommet qui me paraît bien loin...

 

Piton des neiges et gite caverne Dufour

 

En repartant une petite descente se profile devant moi. A chaque pas posé en descendant mes genoux me lancent une nouvelle fois. Les 10 mètres que je viens dévaler ont été interminables, que seront donc la descente et les 1700m de dénivelé négatif pour rejoindre la voiture si je continue l'ascension...

 

 

A l'intersection des sentiers du bloc pour redescendre et du gîte je prends la décision de couper mon effort et de m'engager dans la longue descente du bloc pour regagner la voiture. Une grande déception m'envahit, je profite de la descente pour imaginer une nouvelle tentative avec un autre itinéraire en passant par le cap anglais et le cirque de Salazie.

 

 Piton des neiges vu depuis sur la route forestière de Bras Sec

 

En arrivant à la voiture le GPS m'indique 11km et la montre polar me donne 1100m+ de dénivelé en 3h. C'est une belle sortie tout de même qui m'aura permis de reconnaître la montée du Kerveguen première ascension du Trail Bourbon en octobre prochain.

 


16/04/2012
2 Poster un commentaire

Sortie trail à la Roche Écrite

 

Après une bonne semaine de repos ponctuée de petits footings pour garder la forme, vendredi 6 avril je suis parti à l'assaut de la Roche Écrite. Sommet au nord de l'île culminant à 2277m. L'aller retour de Dos d'Âne fait 23km pour 1500m de dénivelé positif. Muni de la carte IGN, d'une tenue de trail pour courir 4 à 5h environs et surtout de mon nouveau camelback Salomon je me lance dans cette folle ascension. Au préalable j'ai décidé de monter en voiture sur les hauts de Dos d'Âne au le lieu dit ''Grand Coin''. Cela va me permettre de gagner environs 15km aller et 1100m de dénivelé positif...

 

 Chemin de crête vers la Roche Ecrite

 

Vers 7h30, je ferme le camion que j'ai garé près d'une exploitation de fruits et légumes. Il fait frais c'est agréable et optimal pour randonner. Le chemin bétonné s'arrête très vite, me voilà dans l'ascension vers roche vert bouteille premier point de passage pour atteindre la crête que je devrais longer par la suite. Une fois là haut, le point de vue sur Mafate est magnifique.

 

 Cirque de Mafate vu de roche vert bouteille

 

Au détour d'un virage, je tombe nez à nez avec un chien créole, qui motivé à me suivre m'emboite le pas. Les kilomètres défilent sur la crête, Mafate à ma droite, la plaine d'Affouche à ma gauche. La forêt est belle, les plantes ainsi que les fleurs abondantes dégagent un parfum doux et enivrant. J'aperçois au loin le sommet mais les innombrables montées et descentes sur la crête me ralentissent dans ma progression. C'est sans compter sur la qualité du chemin, glissant, jonché de racines et de roches volcaniques...

 

Milou !

 

Une nouvelle intersection m'oriente sur la droite vers la plaine des Chicots et le gîte où de nombreux randonneurs s'y arrêtent. ''Milou'' le bon chien créole que j'ai surnommé ainsi est toujours là. Il profite des nombreux ruisseaux pour s'abreuver. La chaleur monte doucement, les rayons du soleil percent au travers du feuillage des arbres. En arrivant au gite, quelques randonneurs venant de Camp Manote des hauts de Saint Denis montent à la Roche Écrite eux aussi.

 

Dalles rocheuses

 

En quittant le gite le panneau indique : Roche Écrite 4,5km et sur la carte il reste environs 450m de dénivelé. La végétation change maintenant, les arbres deviennent des arbustes de fait de l'altitude. De nombreuses dalles rocheuses jonchent le sol bien souvent en devers. Le soleil tape fort, la crème solaire n'est pas de trop... Après 2h15 de rando, me voilà au sommet. Point de vue exceptionnel sur le cirque de Salazie à gauche et Mafate à droite. Sans compter au centre le grand Morne et le piton des Neiges.

 

Cirque de Salazie

 

Cirque de Mafate

 

Grand Morne et Piton des Neiges

 

Je décide de me poser un instant le temps de manger deux bananes pour me ravitailler. Milou, exténué, est à l'ombre sous un arbuste. Je prends quelques photos pour immortaliser ce moment et me faire rêver une fois de retour en métropole.La descente s'annonce rapide. Mais Milou excellent grimpeur n'est pas dans ''ses baskets''... Le sol brûlant avec le soleil qui inonde les dalles rocheuses et noires lui brûle les coussinets des pattes ! Une fois au gîte et dans la forêt tout va pour le mieux, c'est moi à mon tour qui donne des signes de fatigue. Ma pose de pied devient aléatoire, il s'agit de ralentir car personne ne pourra m'aider à descendre sur ce type de chemin. Seul l'hélicoptère du PGHM pourrait me tirer de ce mauvais pas. Il s'agit de ne pas tomber vu la largeur du chemin... En 2009, le semi raid passait par là et dans le brouillard !


 


Descente vers Dos d'Âne...

 

Bref, après avoir ralenti, j'arrive enfin à la voiture après 2h de descente tranquille. Mes cuisses me font mal, non par l'effort physique mais par les coups de soleil qui rosissent déjà...

 

Une belle randonnée où en arrivant là haut j'ai eu une chance énorme car bien souvent les nuages obstruent la vision de ce panorama. Prochaine étape, vendredi le Piton des Neiges !

 

 

 


11/04/2012
0 Poster un commentaire

Stage hivernal en Charente-Maritime

 

Après 3 mois et demi d'école militaire à Fontainebleau, je vais profiter de la fermeture de l'école pour m'organiser un stage hivernal. L'objectif est de faire du volume en vélo de route ainsi qu'en course à pied. Pour se faire je suis descendu chez moi afin de profiter de la douceur du climat sur la côte Atlantique. Adrien en vacances lui aussi est de la partie !

 

Petit objectif de fin de stage, courir la corrida de la St Sylvestre à Saintes. Une course de 6km en ville où la VMA est exploitée à son maximum !

 

Voici mes séances réalisées depuis samedi 17 décembre :

 

Samedi 17 : Footing au parc de la Courneuve (93) avec séance de 30''/30'' 48'30'' et 10,3km

Dimanche 18 : Course d'orientation au sud de Fontainebleau, La 77. 2h04'30'', 18km, 77postes et 500m+, 3ème/150

Lundi 19 : Vélo de route : 1h32, 38km, 135m+

Mardi 20 : Vélo de route : 4h23, 111km, 365m+. Footing : 50', 10km, 50m+

Mercredi 21 : Footing avec Séance de 30''/30'' : 47', 10km, 50m+

Jeudi 22 :  Vélo de route : 2h37', 70km, 210m+. Footing 50', 10km, 50m+

Vendredi 23 : REPOS mais recettes gateaux sport !

Samedi 24 : Sortie trail dans l'ile d'Oléron avec 10 x 1'/1' : 1h47', 20,5km, 55m+ / Vélo de route : 1h33', 38km, 120m+
Dimanche 25 : VTT routes et chemins : 3h40', 82.5km, 250m+
Lundi 26 : Vélo de route : 1h58', 51km, 150m+
Mardi 27 : Séance de côtes : 1h01', 12km, 150m+
Mercredi 28 : Vélo de route : 2h20', 56km, 150m+
Jeudi 29 :  Footing avec Séance de 30''/30'' : 52', 10km, 50m+
Vendredi 30 : REPOS...
Samedi 31 : Corrida de la Saint Sylvestre (6km) : 5ème/165 en 19'25'' pour moi et 7ème en 19'52'' pour Adrien
Dimanche 1 : Vélo de route, récup : 1h36', 38km, 135m+
Lundi 2 : Footing : 1h05', 12.5km, 80m+
 
Bilan des 15 jours : Distance parcourue à pied : 120km, en vélo : 474km et environs 2600m+ de dénivelé. Malgré une lègére fatigue au milieu de la deuxième semaine, j'ai pu réaliser un bon chrono lors de la corrida à 18 secondes de mon chrono de l'an passé. Les conditions pluvieuses n'ont pas facilité les choses. Le bilan est plutôt positif, j'ai ressenti de bonnes sensations lors des séances de VMA. D'ici quelques jours je mettrais en ligne mon calendrier 2012. Maintenant, dès demain, je vais aborder la dernière ligne droite de ma formation à Fontainebleau, en commençant par le BNSSA pendant les 3 prochaines semaines...

27/01/2012
0 Poster un commentaire



Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion