Pierre BOUDET

Ascension du piton des neiges

 

Après avoir regardé la topographie et l'itinéraire à emprunter pour gravir le piton, je me lance dans son ascension ce vendredi 13 avril. Jour de chance ou pas, même si dans un tel défi la chance n'y est pour rien. C'est donc à 3h30 du matin vendredi que le réveil sonne pour un départ à 4h de Saint Paul. L'objectif est d'être à Cilaos vers 6h du matin. La route est longue pour rejoindre le cirque et les 400 virages ne facilitent pas les choses.

 

 

 Cilaos depuis le sommet du Bloc

 

L'ascension se découpe en trois étapes. La première partie commence par le coteau du Kerveguen, ''mur'' de 750m+ en 2,5km ponctué d'échelles et de marches. Le sentier n'est pas évident du fait que peu de randonneurs l'empruntent de part sa difficulté. Puis il s'agira de longer le coteau sur la crête pour atteindre le gite de la caverne Dufour à 2489m d'altitude. Pour terminer la fin se compose d'une longue montée dans la végétation et dans un dédale de roches à l'approche du sommet à 3070m d'altitude. Rien de bien évident, une tel ascension se prépare et se mérite.

 

Coteau du Kerveguen

 

5h45, je gare le camion sur le petit parking, désert... Il fait encore nuit, le vent souffle fort en emportant la brume et les nuages accrochés au coteau. Je respire un grand coup, je verrouille les attaches de mon camelback, la frontale sur ''POWER'' et c'est parti ! Le panneau à l'entrée du sentier indique : '' coteau du Kerveguen 3H''. Les premières minutes sont plutôt positives, je grimpe avec un bon entrain les premiers mètres. Au bout d'une petite heure, le vent se renforce et indique que j'approche de la crête. Première partie bouclée en 1h, je suis dans mes temps estimés.

 

Sentier du coteau, si on peut appeler ça un sentier...

 

Après quelques mètres, le chemin de crête se transforme en ruisseau , la galère commence. En effet après ma belle montée du Kerveguen l'intérieur de mes genoux m'envoient des signes de fatigue. Plus les mètres défilent plus la douleur m'empêche de progresser normalement. Je m'arrête une première fois, assis sur un rocher je contemple le sommet qui me paraît bien loin...

 

Piton des neiges et gite caverne Dufour

 

En repartant une petite descente se profile devant moi. A chaque pas posé en descendant mes genoux me lancent une nouvelle fois. Les 10 mètres que je viens dévaler ont été interminables, que seront donc la descente et les 1700m de dénivelé négatif pour rejoindre la voiture si je continue l'ascension...

 

 

A l'intersection des sentiers du bloc pour redescendre et du gîte je prends la décision de couper mon effort et de m'engager dans la longue descente du bloc pour regagner la voiture. Une grande déception m'envahit, je profite de la descente pour imaginer une nouvelle tentative avec un autre itinéraire en passant par le cap anglais et le cirque de Salazie.

 

 Piton des neiges vu depuis sur la route forestière de Bras Sec

 

En arrivant à la voiture le GPS m'indique 11km et la montre polar me donne 1100m+ de dénivelé en 3h. C'est une belle sortie tout de même qui m'aura permis de reconnaître la montée du Kerveguen première ascension du Trail Bourbon en octobre prochain.

 



16/04/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion