Pierre BOUDET

Stage Equipe de France Militaire dans les Alpes Maritimes du 10 au 15 Novembre 2010

 

Pour ce nouveau stage en partenariat avec la FFCO et les athlètes de haut niveau du groupe France, nous prenons la direction des Alpes maritimes et la station de ski de Greolières le neiges. Au niveau de la Garde, Didier sera là en tant que coach Perrine, Erwann et moi même. Le reste du groupe sera composé Lionel Mélinard, Igor Daniel, Gaëlle Guimarra ainsi que Philippe Benacek. Sans oublier Laurent Lainé qui a monté de toute pièce ce stage pour les militaires.

 



Jeudi 11 novembre :

 

Après une nuit passée dans les chambres de passage du camp militaire de Draguignan et un entrainement en pair / impair sur une carte toute proche nous retrouvons le groupe France à Villefrance sur Mer à côté de Nice. Il est 14h Charly Boichut évoque le programme du stage.

 

 

Et ça commence immédiatement par un sprint de 1,8km et 14 postes. Je fais une belle course malgré une belle faute au poste 7. je termine à 3'20'' plutôt content de ma course. Une fois le dé-balisage effectué en route pour la CO de nuit. Mais un bouchon et une erreur d'itinéraire sur la route pour rejoindre le lieu de course nous obligera à renoncer à cette course de nuit...

 

Il est 20h00, nous arrivons en pleine nuit à l'auberge du Grand Rocher lieu de l'hébergement pour le stage.

 

Vendredi 12 novembre :

 

9h00, tous les voitures prennent la direction du lieu d'entrainement. Certains partis plus tôt rejoindront le lieu d'entrainement en courant... Au programme pour la matinée, 3 exercices pour apprivoiser ce type de terrain complètement nouveau pour nous. Je commence par le circuit en couloir que je le termine difficilement malgré un bon début. J'enchaîne aussitôt sur la circuit avec une carte ne mentionnant que le relief du terrain... Exercice fatidique pour moi, après deux belles galères je décide de rentrer via un azimut plein Est pour regagner la piste de ski qui mène au départ.

 

 

14h30, nous repartons pour une grosse épreuve du stage, le One Man relay... Après un bon échauffement, et quelques mots échangés avec Thierry Guergiou sur nos dernières vacances lui à l'île Maurice et moi  à la Réunion, le départ est donné. Très vite c'est la galère, je ne trouve pas la bonne vitesse de lecture de carte. La première boucle sera un enfer. Mais sur la fin de celle-ci, je commence à rentrer totalement dans la carte et je m 'élance sur ma deuxième boucle avec de bonnes sensations. Il me faudra tout de même 1h55'00'' pour boucler les deux premières boucles... Je ne ferais pas la troième la nuit comme à tomber.

 

 

La fatigue commence à faire son apparition, j'ai livré un gros combat dans une végétation très verte dans le Sud de la carte. Pas de CO de nuit ce soir, ouf...

 

Samedi 13 novembre :

 

Et c'est reparti pour une mass start avec des circuits complètements différents suivant le niveau de chacun. En étant l'un des plus faible du groupe je me retrouve avec un petit circuit. Du coup, après un bon départ je sors du premier papillon en deuxième position...

 

 

 

Mais cela ne va pas durer car en arrivant au poste 11, je me fait doubler par tout un groupe emmené par Thierry.. je n'essaie même pas de l'accrocher, je reste dans ma bulle. J'ai fait une bonne course jusqu'à présent il faut que je garde le rythme ça serait bête de tout gâcher. Mais entre les postes 18 et 19, cela fait 1h30 que je suis en course et malgré une bonne gestion de course les jambes ne répondent plus. Je termine sur les rotules en 1h55'00''.

 

Trace GPS de la Mass Start

 

 

L'exercice de l'après midi et facultatif mais malgré une légère fatigue je me lance sur cette carte qui paraît très intéressante. Les progrès sont bien là malgré des mauvais choix sur deux inter-postes.

 

     

 

Il est 17h30 en route pour la CO de nuit. J'ai choisit une carte complète car certains n'auront que le relief pour effectuer le circuit... seul le poste 9 me posera problème. Je passe deux fois à côté sans le voir. Mais voir quoi justement ? Nous ne cherchons pas des balises en toile blanche et orange de 30cm mais des bouts de tissu rouge de largeur 2cm non réfléchissant... Autant dire que chaque poste trouvé est une victoire. Je n'oublierais pas de ci tôt cette CO !!

 

Comme beaucoup d'ailleurs !!

 


 

Dimanche 14 novembre :

 

Il est déjà l'heure de faire les sacs car nous partons pour Brignoles dans le Var, lieu des deux sprints urbains clôturant ce stage. Sur le premier sprint après avoir fait une énorme faute sur le poste n°2,  en me retrouvant coincé dans une impasse, je termine 13ème à 2'49'' de la gagne. Sur le deuxième avec un rythme assez élevé je termine 12ème à 2'53'' de la gagne sans trop de fautes. Hors mis le fait que je n'ai pas trouvé le passage pour traverser la rivière...

 

Il est 12h00, il ne faut pas trainer car en cette fin de long weekend la route risque d'être chargée pour rentrer. Pour éviter de rentrer directement sur Paris nous nous arrêtons dormir dans le camp militaire de La Valbonne à l'Est de Lyon.

 

Ce fut un très bon stage, difficile techniquement et physiquement vu les dénivelés avalés pendant ces 4 jours. Mais très instructif sur les grands axes sur lequels je dois bosser cet hiver. Notamment le relief et l'enchaînement de postes dans des zones plutôt sales où il faut se battre avec la végétation pour avancer.



19/11/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres